Espace Presse



Contactez-nous si vous souhaitez obtenir un accès presse

Espace Artiste



Contactez-nous si vous souhaitez obtenir un accès artiste

HISTORIQUE ET MISSIONS


 

BRÈVE HISTOIRE DE LA SYNAGOGUE

Le centre d’art contemporain - la synagogue de Delme est situé dans une ancienne synagogue de style oriental, construite à la fin du XIXe siècle. Inaugurée en 1881, elle est conçue sur le modèle de la synagogue de Berlin. À Delme, l’architecte s’est en effet inspiré de cette architecture berlinoise, inaugurée à peine quelques années plus tôt. On retrouve le même type de coupole, la même entrée à arcades, les motifs géométriques…
Pendant la seconde guerre mondiale, la synagogue est en partie détruite par les Allemands. Les murs extérieurs subsistent et l’intérieur est reconstruit après guerre selon des lignes plus strictes ; par manque de moyens, la coupole d’origine est remplacée par un dôme de dimensions plus modestes.
Le dernier office a lieu à Delme en 1978 et la synagogue est définitivement fermée au culte en 1981, faute d’un nombre suffisamment élevé de pratiquants. La guerre et l’exode rural ont eu raison de la vie cultuelle des lieux.
En 1992, la commune de Delme contracte un bail de 99 ans auprès du Consistoire israélite de Moselle qui reste propriétaire des lieux. Dans le cadre d’une politique volontariste en matière d’enseignement et de culture, l’équipe municipale, sur les conseils de la Direction Régionale des Affaires Culturelles de Lorraine (DRAC), décide d’attribuer un nouvel usage à cette architecture et transforme la synagogue en lieu d’exposition, dont la programmation est mise en oeuvre par une association.

 

ENTRE PATRIMOINE ET CRÉATION

Il semble difficile de ne pas mentionner ces quelques jalons historiques lorsqu’on présente la synagogue de Delme, centre d’art atypique où cohabitent histoire, patrimoine et création contemporaine. Loin de les mettre dos à dos, il s’agit de les faire dialoguer. À travers le projet artistique contemporain, c’est tout un pan de mémoire qui résiste à l’oubli ou à l’indifférence, et une histoire qui continue à bruisser. Qu’ils le fassent avec retenue ou malice, qu’ils s’emparent à pleines mains de la nature des lieux ou de ses aspects formels (sa symétrie, ses jeux d’arrondis et de carrés, sa lumière exceptionnelle, son acoustique qui fait tournoyer les sons à l’infini…), les artistes et au-delà les publics, ne peuvent faire l’économie du contexte. C’est bien ce qui rend l’enjeu de l’exposition passionnant et qui permet des créations pensées la plupart du temps pour cet espace. Loin de la neutralité du cube blanc, si caractéristique des musées et des galeries contemporaines, la synagogue de Delme est un écrin extraordinaire que chaque artiste peut s’approprier de manière singulière.

 

LE LIEU DE L’ARTISTE

La première exposition a lieu en 1993 et la synagogue de Delme fête ainsi en 2013 vingt années d’existence qui ont vu se succéder des artistes de tous horizons. Tous ont contribué à créer à leur manière l’identité et le rayonnement des lieux, tant sur la scène régionale qu’internationale.
Citons-en quelques uns, à titre indicatif : François Morellet, Gottfried Honegger, Jean-Marc Bustamante, Roman Opalka, Daniel Buren, Tadashi Kawamata, Stéphane Calais, Ann Veronica Janssens, Stéphane Dafflon, Delphine Coindet, Pae White, Jeppe Hein, Marc-CamilleChaimowicz, ou plus récemment Société Réaliste, Katinka Bock, Julien Prévieux, Gianni Motti, Yona Friedman, Edith Dekyndt, Eric Baudelaire, Louise Hervé et Chloé Maillet, Erick Beltran, Marie Cool Fabio Balducci, Susan Hiller, Peter Friedl...
Mais la liste est longue et riche de projets qui ont permis de faire vivre ce lieu, et de découvrir des artistes du monde entier. Le centre d’art contemporain - la synagogue de Delme aura accueilli en vingt ans près de 150 artistes à travers 60 expositions. Il s’est récemment ouvert à des regards extérieurs en invitant des commissaires (artistes, commissaires indépendants ou directeurs d’institutions partenaires) associés à la programmation, le temps d’une exposition. Le centre d’art a développé des activités hors-les-murs par la mise en oeuvre d’expositions, d’ateliers, de performances…

 

LES MISSIONS DU CENTRE D’ART

À travers sa mission de production, de recherche et de prospection, la synagogue de Delme a pour vocation d’accueillir des artistes de renommée internationale, mais aussi de jeunes artistes, pour leur offrir parfois une de leur première exposition personnelle dans une institution et ainsi porter la création émergente.
Outre les trois à quatre expositions temporaires organisées chaque année à Delme, le centre d’art contemporain - la synagogue de Delme gère depuis 2002 un programme de résidences d’artistes dans le Parc Naturel Régional de Lorraine, au sein du village de Lindre-Basse. Trois artistes par an viennent trois mois chacun pour un travail de recherche ou la production d’un projet précis.
Parallèlement la mission de soutien à la création et à la diffusion passe par une politique éditoriale. La synagogue de Delme co-édite des livres d’artistes, des multiples, des monographies en lien avec les expositions, manière de faire rayonner autrement le travail mené sur place.

 

L’ACCUEIL DES PUBLICS AU COEUR DU PROJET

Pour finir, rappelons l’implantation de la synagogue de Delme en zone rurale, au coeur de la Lorraine, dans une commune de 1000 habitants, à une demi-heure des centres urbains que sont Metz et Nancy. Cette spécificité territoriale l’amène à se pencher avec d’autant plus de précision et d’engagement dans les questions de médiation, de sensibilisation et d’accompagnement des publics. L’ensemble des activités organisées par le service des publics (visites guidées, ateliers de pratique artistique, goûters art et philo, rencontres avec les artistes…) se construit en étroite relation avec les expositions du centre d'art contemporain - la synagogue de Delme et en constitue le prolongement naturel. Chaque visiteur, chaque groupe peut bénéficier d’une visite à la carte et d’un accompagnement privilégié.
La commande publique Gue(ho)st House de Berdaguer et Péjus qui voit le jour en 2012 est l’aboutissement de tous les efforts mis en place par le ministère de la Culture et de la Communication - DRAC Lorraine, les collectivités (Conseil Régional, Conseil Départemental de la Moselle, Commune de Delme), ainsi que par les équipes successives du centre d’art pour faire découvrir la création contemporaine, développer le sens critique, décloisonner les champs de la connaissance, offrir des clefs de lecture sans imposer une compréhension à sens unique, et surtout dialoguer avec tous sans exception.