Espace Presse



Contactez-nous si vous souhaitez obtenir un accès presse

Espace Artiste



Contactez-nous si vous souhaitez obtenir un accès artiste

Angélique Heidler

Du Jeudi 1 Juin au Jeudi 31 Août 2023


Angélique Heidler prête autant d’attention à l’image peinte qu’aux qualités sculpturales de ces peintures, à leur support, leur cadre, leur toile. Ses peintures sont des composites d’éléments glanés, trouvés dans la rue, achetés dans des magasins discount ou chinés dans des brocantes. Cartes de visite, coupures de presse, peintures décrépies, chutes de tissu, stickers, pubs… Angélique Heidler a fait de l’image et du produit précaire sa matière première et jette ainsi un coup de projecteur sur ces zones d’ombre, sales et reculées, celles de la rue et de la marginalité. La démarche de l’artiste est paradoxale, car ironique et nonchalante, honnête et sentimentale, à l’égard des fruits de ses récoltes, ces objets et images désuètes qu’elle colle, copie ou recopie pour en exacerber la bizarrerie. Remuer les restes de la société de consommation, composer à partir d’eux des systèmes de signes, faire de la survie une esthétique, tel est son projet. Combine paintings dépouillées, ses toiles évoquent souvent des mood boards trash et ouvrent des espaces où se rencontrent les détritus de la mémoire collective, marchande, médiatique et digitale. Renouant avec cette tradition de la peinture irrévérencieuse, du néo-expressionnisme au bad painting, Angélique Heidler conçoit ses œuvres comme des insultes. Émancipatrices pourrait-on ajouter. Sa touche est onctueuse, instinctive, excessive. Les couleurs vives, les coups de pinceaux précipités, les références kitsch. La nonchalance est assumée et il s’agit de la pousser à un point de non-retour. Parfois réalisées en quelques heures seulement, les peintures d’Angélique Heidler visent une certaine sauvagerie instinctive et installent une confrontation directe avec le spectateur. Une confrontation qui rebat les cartes du bon goût.

Julie Ackermann, 2018

 

Le programme de résidence d’artistes est organisé en collaboration avec le Parc Naturel Régional de Lorraine et la commune de Lindre-Basse.

  

Angélique Heidler est une peintre française née en 1992, elle vit et travaille à Ivry sur Seine. Elle est diplômée de Slade School of Fine Arts à Londres depuis 2015. Sa pratique instinctive de la peinture se construit conjointement à des techniques de collage et d’impressions d’images faisant écho aux dualités paradoxales intégrées aux représentations de la société de consommation. Elle se sert en références esthétiques dans l’horizon sans fin des médias et du marketing, le plus souvent pour évoquer la construction nuancée du genre et de l’individu. Son travail à été exposé en France et à l’international, lors d’expositions personnelles et de groupe (sélection) : Roses 1666 II, Le Hublot, Ivry, 2022; In den Besten Jahren, Little, Bern, CH, 2022; Love Letters .CHF, Stadtgalerie, Bern, CH, 2021; Piselli, Bad Water, Knoxville, 2021; Haus Wien, Ginny on Frederick, Vienna, 2021; Masterless Eye, Yudik One, Brescia, 2021; Your Friends and Neighbors, Hight Art, Paris, 2020; Softview/Privatissime, Neuer Essener Kunstverein, Essen, 2020; Stay Safe, Shivers Only, Chantemanche, 2020; This Tragedy, Fonda, Leipzig, 2020; BAITBALL (01), Palazzo San Guiseppe, Polignano A Mare, 2020; solo presentation, Shivers Only, Material Art Fair, Mexico City, 2020; Heidler Mailaender, Galerie Derouillon, Paris, 2019; On ne sait plus quoi penser du serpent qui a peur, Galerie l’Inlassable, Paris, 2019; Outside Our, Villa Emerige, Paris, 2018; The Unlimited Dream Company, Hannah Barry Gallery, London, 2017; The Dark Ages, Supplement Gallery, London, 2017. Elle a été résidente dans les structures suivantes: Stadtgalerie, (CH, 2021), Plop (UK, 2019), LaWayaka Current (PA, 2016), Villa Lena (IT, 2016). Elle a été selectionnée pour la 5ème édition du prix Révélations Emerige (2017, FR).