Press



Contact us if you want an access to the press area

Artists' space



Contact us if you want an access to the press area
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Votre inscription est confirmée.

Newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre nos actualités.

Nous utilisons Brevo en tant que plateforme marketing. En soumettant ce formulaire, vous acceptez que les données personnelles que vous avez fournies soient transférées à Brevo pour être traitées conformément à la politique de confidentialité de Brevo.


Antoine Granier

From Saturday 1 June to Saturday 31 August 2024


Antoine Granier est un artiste plasticien né en 1993, qui vit actuellement entre la France et le Mexique.
Dernièrement, il a travaillé sur une série de vidéos qu'il appelle Tableaux vivants. Ce sont de petites scènes grotesques, inspirées par l’univers de la magie, de la voyance ou du cirque, dans des décors qu'il construit dans son atelier avec des matériaux de récupération. Ce travail condense ses différentes pratiques : le film, la sculpture, la performance. Il y fait références aux films de Georges Méliès, qui était d’abord magicien, mais avait saisi dans l’artifice du film le moyen de prolonger ses tours grâce aux effets spéciaux. La naissance du cinéma est contemporaine des fêtes foraines, des spectacles d’illusionnisme, de l’essor des machines – dans les vidéos d'Antoine Granier, l’automate et le photomaton, le contorsionniste et la voyante-machine racontent à la fois la puissance poétique de la technologie, sa force illusionniste, mais aussi les boucles de conditionnement dans lesquelles elle enferme les corps.
En résidence à Lindre-Basse, il poursuivra ce travail, entre vidéos super 8mm et fabrication de sculptures mécaniques. Cette fois il s’intéressera tout particulièrement à des machines à vent et à eau, activées et filmées au bord de l'étang de Lindre. Ce sera l'occasion pour lui d'une recherche sur l'histoire d'inventions à vent (comme les moulins) et sur la notion d'"air", notamment au Moyen-Âge, à la fois comme invisible lié au sacré mais aussi comme malédiction capable de rendre fou. La machine sera le personnage principal de ses nouvelles mise-en-scènes filmées, une machinerie monstrueuse, mouvante et chantante.