Espace Presse



Contactez-nous si vous souhaitez obtenir un accès presse

Espace Artiste



Contactez-nous si vous souhaitez obtenir un accès artiste

The Simple Life

GINA FOLLY

Du Samedi 2 Mars au Dimanche 2 Juin 2024

Vernissage: Vendredi 1 Mars 2024 à 18H00


Sans se définir par un médium de prédilection, la pratique artistique de Gina Folly s’attache aux détails des conditions d’existence des humains, en observant l’organisation sociale contemporaine, les constructions intimes et publiques de la vie des individus. Des questionnements tels que comment se loger, comment se nourrir, comment vivre en couple, comment se faire du bien, etc, se manifestent dans les œuvres de l’artiste. Les pressions sociales, les injonctions indirectes par des subterfuges tels que la manipulation, la séduction au sein de l’environnement quotidien (publicité, législation, religion ou morale) apparaissent comme évidentes à l’artiste au sein de cet environnement. De ces observations résultent des formes artistiques tentant de refléter ces différents types de relations interhumaines dans leur environnement technique, avec les animaux, les produits de consommation ou leur niveau de vie. L’art de Gina Folly se situe au carrefour des relations sociales, économiques, politiques, interespèces et écologiques. Quelles soient artificielles ou authentiques, elle traite ces relations horizontalement, par le biais d’une approche douce, humoristique et subtilement critique, soulignant le besoin de douceur, de tendresse et d’amour des individus. Ces besoins virant parfois à l’obsession, au tragique et au drame, une fois pris dans les excès et la perte de repères de nos sociétés contemporaines.

Le vocabulaire esthétique de Gina Folly est plutôt simple, clair et minimal. L’utilisation systématique de matériaux facilement accessibles dans le commerce pourrait même permettre de le qualifier de « pauvre ». Mais cette sobriété n’a rien à voir avec les principes de l’Arte povera tant les matériaux choisis par Gina Folly sont typiques du monde post-industriel et post-fordiste actuel, incarnant l’accélération de l’économie et des échanges, la diffusion planétaire des produits, la globalisation et l’énergie nécessaire à sa survie. Rien n’apparait naturel ou spirituel (carton, métal, plexiglas, plastique, électricité) et tout évoque la matérialité contemporaine dans ce qu’elle a de plus courante et banale. Cette esthétique est « pauvre » parce qu’elle est celle de l’emballage des choses qui doivent circuler vite et loin à bas prix ; celle du métal de construction en kit, bon marché, pour s’équiper ; celle des matériaux accessibles partout permettant en outre, la construction spontanée type Do it yourself.

Ces choix esthétiques dépassent toutefois la froideur impersonnelle grâce à une sympathie de l’artiste pour les émotions individuelles ou collectives. Chaque sujet ou situation repéré dans le vécu par Gina Folly est traité à travers le prisme des relations humaines émotionnelles et sentimentales qu’il convoque. Qu’il s’agisse de ready made codés, de photographies ou de constructions sculpturales dont les matériaux ramènent à une certaine réalité, tout son art tend à visualiser les ressorts émotionnels et les humeurs qui s’en dégagent : autrement dit, visualiser la manière dont une société se construit émotionnellement à travers l’usage et la pratique des productions que celle-ci met à disposition. L’art de Gina Folly ne parle pas de luxe et de confort, mais de besoins essentiels, de problèmes domestiques, de ce qui concerne la vie de tout un chacun, dans une veine plutôt néoréaliste mais sans jamais céder au pathos. Grâce à une dose de subtilité ingénieuse, elle maintient les formes et le discours au niveau d’un optimisme sain où, dans la difficulté du quotidien contemporain, qu’il s’agisse de s'organiser dans la vie ou d’aboutir à une exposition d’art contemporain, les bonnes idées, l’entraide et la confiance peuvent toujours finir par l’emporter.

La domestication des animaux par les humains, pour leur consommation ou pour des questions de préservation des espèces menacées, implique des systèmes coercitifs tels que des mises en cage, des sens de circulation imposés, ports de colliers et autres, que les création de Gina Folly ramènent indirectement à ceux que l’homme s’impose à lui-même. Dans le cadre de son exposition au centre d’art contemporain - la synagogue de Delme, l’artiste s’est intéressée au cas d’une ferme flottante située dans le port de Rotterdam[1] dans laquelle des dizaines de vaches vivent et paissent. Première ferme d’exploitation de lait de vache flottante, il s’agit d’une structure faite pour s’amarrer dans les ports des villes, produire du lait directement sur place, éviter les circuits longs et apporter une réponse viable aux manques de terres dans certains territoires. Véritable actualisation du récit de l’Arche de Noé, cette ferme est autosuffisante et se propose comme modèle reproductible à grande échelle pour le futur de l’agriculture. Pour l’exposition The Simple Life, la synagogue devient à la fois le réceptacle et le double de cette ferme, rappelant le passé de la communauté juive de Delme (qui dut un temps exploiter du bétail, la propriété terrienne leur étant interdite) mais aussi la forme architecturale du bâtiment rappelant celle de la ferme flottante, avec son air de cube transparent. On y trouve des photographies de l’intérieur de la ferme flottante, documentant le quotidien des vaches et l’extraction du lait. Les images sont contrecollées sur des planches de bois comme celles des meubles Ikea ®. L’artiste y présente également des boîtes de polycarbonate transparentes, copiées sur celles utilisées dans les zoos pour nourrir les singes qui, dans le contexte de l’art, s’apparentent à des sculptures minimales étrangement vides. Elles évoquent à la fois la transparence des immeubles des quartiers d’affaires et l’atmosphère inquiétante d’une expérience comportementale à venir. Au sein de cette exposition, l’artiste questionne ces modèles d’agriculture hors-sol pour le futur,  dans leur dimension utopique frisant l’absurde (animaux coupés de la terre et de la nature, vision utopique d’un modèle difficilement adaptable aux quantités de population des villes modernes, Arche de Noé contemporaine ou nouvelle manne financière) avec la distance nécessaire que lui permet l’humour d’une artiste suisse photographiant des vaches à lait.

 

[1] https://www.holland.com/fr/tourisme/laissez-vous-inspirer/en-ce-moment/greener-cities/une-ferme-flottante-a-rotterdam.htm

 

 

 

L’exposition The Simple Life de Gina Folly est produite en partenariat avec le Centre culturel suisse. On tour à Metz (mai 2024). 

Fermé jusqu’en 2025 pour d’importants travaux de rénovation, le Centre culturel suisse (CCS) quitte Paris et part en tournée dans toute la France. Depuis septembre 2022, le CCS On Tour a voyagé à Rennes, Marseille, Dunkerque, Lyon, Bordeaux et s’arrêtera à Metz en mai 2024 pour y présenter la scène artistique contemporaine suisse sous toutes ses formes et dans toute sa diversité, grâce à un réseau solide de partenaires culturels locaux.

 

Le centre d’art contemporain – la synagogue de Delme et Gina Folly souhaitent remercier Jean-Marc Diébold, Claire Hoffmann et toute l’équipe du Centre culturel suisse de Paris, Artiplex (Matthieu Murer), Bildlabor Brügger (Pascale Brügger, Julien Contant), Edouard Montassut, Fanta-MNL (Gloria de Risi, Alessio Baldissera, Alberto Zenzere), Floating Farm, Rotterdam, René Freiburghauser AG (Robert Seckinger), Trümpy Schriener (Fabian Trümpy), Valentin Wattier et les employés municipaux de Delme.

Gina Folly (Zurich, 1983) est diplômée de la Haute école des arts de Zurich. Elle vit et travaille entre Bâle et Paris. 

Son travail a été montré à l’occasion d’expositions personnelles au Centre d’édition contemporaine, Genève ; Kunstmuseum Basel | Gegenwart, Bâle ; Tonus, Paris ; Kunsthaus Baselland, Bâle ; Hard Hat, Genève ; Ermes-Ermes, Rome et Vienne ; Almanac, Londres. 

Son travail a également été montré dans le cadre d’expositions collectives à la galerie Emmanuel Layr, Vienne ; Salts, Bâle ; Essener Kunstverein, Essen ; Sgomento Zurigo, Zurich ; Fondation Fiminco, Paris ; Fondation Ricard, Paris ; CAC - la synagogue de Delme ; Kunsthalle de Bâle ; Kölnischer Kunstverein, Cologne ; Basement Roma, Rome ; Kunsthaus Glarus ; Swiss Institute, New York…

Vendredi 1 Mars 2024 - 17H00
Navette gratuite depuis Metz pour le vernissage de l'exposition The Simple Life de Gina Folly le vendredi 1er mars 2024.  Départ à 17h rue d'Austrasie, en face de l'Hôtel Moderne, à deux pas de la Gare SNCF de Metz (Bus de Tourisme Schidler). Retour prévu depuis Delme à 20h45 (arrivée vers 21h30 à...

Lire la suite
Vendredi 1 Mars 2024 - 18H00
Le centre d'art est heureux de vous convier au vernissage de l'exposition The Simple Life de Gina Folly le vendredi 1er mars 2024 à partir de 18h en présence de l'artiste. Navette gratuite depuis Metz pour le vernissage. Départ à 17h rue d'Austrasie, en face de l'Hôtel Moderne, à deux pas de la Gare SNCF...

Lire la suite
Du Dimanche 3 Mars au Dimanche 2 Juin 2024 - 16H00
Visite commentée de l'exposition The Simple Life de Gina Folly tous les dimanches à 16h par Sarah Viollon, chargée de médiation du centre d'art. Visite gratuite, sans réservation.

Lire la suite
Mercredi 13 Mars 2024 - 13H30
Découverte de l'exposition The Simple Life de Gina Folly ainsi que des modalités de visites et d’ateliers en compagnie de Camille Grasser, chargée des publics et de Dorian Masiello, enseignant relais. Mercredi 13 mars 2024 de 13h30 à 14h30 à la synagogue.   

Lire la suite
Samedi 30 Mars 2024 - 15H00
Le centre d’art propose un atelier pour les enfants et leurs parents ! Petits et grands, venez partager un moment convivial de découverte ludique des œuvres et de création autour de l’exposition The Simple Life de Gina Folly . De 15h à 16h30 à la synagogue et à la Gue(ho)st House. Pour les enfants de 5 à 12 ans...

Lire la suite
Samedi 13 Avril 2024 - 15H00
Venez découvrir l'exposition The Simple Life de Gina Folly, en compagnie du commissaire de l'exposition, Benoît Lamy de La Chapelle, directeur du centre d'art contemporain - la synagogue de Delme.    Gratuit, sans réservation. 

Lire la suite
Mercredi 17 Avril 2024 - 14H00
Animé par Katia Mourer, artiste, et une médiatrice du centre d'art, cet atelier permet aux enfants de découvrir l’exposition The Simple Life de Gina Folly  par une approche ludique et concrète des œuvres exposées. De 14h à 17h au centre d'art contemporain - la synagogue de Delme - Gue(ho)st...

Lire la suite
Vendredi 26 Avril 2024 - 14H00
Atelier-jeu autour de l’exposition The Simple Life de Gina Folly.  De 14h à 15h30 au centre d'art contemporain - la synagogue de Delme Animation gratuite dès 7 ans. Inscription auprès de la médiathèque : +33 (0)3 87 01 39 91.   

Lire la suite
Mercredi 29 Mai 2024 - 10H00
Découverte de l'exposition The Simple Life de Gina Folly  par une approche sensible des œuvres : observation, écoute expérimentation. Une exploration toute en émotion et en sensation ! De 1 à 3 ans. De 10h00 à 10h45. Gratuit. Sur réservation : rpe@cc-saulnois.fr / 03 87 01 17 88   Cet...

Lire la suite
Mercredi 29 Mai 2024 - 14H00
Animé par Katia Mourer, artiste, et une médiatrice du centre d'art, cet atelier permet aux enfants de découvrir l’exposition The Simple Life de Gina Folly  par une approche ludique et concrète des œuvres exposées. De 14h à 17h au centre d'art contemporain - la synagogue de Delme - Gue(ho)st...

Lire la suite