Espace Presse



Contactez-nous si vous souhaitez obtenir un accès presse

Espace Artiste



Contactez-nous si vous souhaitez obtenir un accès artiste

DRAWING IN THE DARK

SHILPA GUPTA

Du Samedi 21 Octobre au Dimanche 18 Février 2018

Vernissage: Vendredi 20 Octobre 2017 à 18H00


Artiste majeure de la scène artistique indienne, Shilpa Gupta (née à Mumbai en 1976) mène depuis plusieurs années des recherches de fond et de terrain sur les flux migratoires, les minorités ethniques, ou encore la mondialisation et ses effets sur la circulation des biens et des personnes. 


Pour le centre d’art contemporain - la synagogue de Delme, l’artiste convoque l’ensemble de ces thèmes et engage le spectateur dans une relation physique à l’espace dès l’entrée de l’exposition : une lourde barre de métal vient perturber l’architecture et le passage des visiteurs. À la violence d’un geste de séparation entre extérieur et intérieur, Shilpa Gupta oppose la liberté de chacun de se frayer un passage. Avec l’exposition Drawing in the Dark, elle aborde les notions de frontières en montrant que les transferts culturels, les échanges économiques et humains redessinent de manière subjective les lignes de démarcation officielles et suggèrent une redéfinition des États-nations. 


Shilpa Gupta s’intéresse particulièrement à la frontière entre l’Inde et le Bangladesh, qui court sur plusieurs milliers de kilomètres. Celle-ci a donné lieu à la construction par l’Inde du plus long mur jamais érigé entre deux états, et fait l’objet de très fortes tensions politiques et sociales. En 2016, Shilpa Gupta s’est à nouveau rendue dans cette zone frontalière afin de récolter images, objets, récits intimes et collectifs de la vie quotidienne. Un appareil policier massif organise la répression des populations de part et d’autre d’un mur imposé unilatéralement, qui entraîne un réseau complexe de contrebande, d’échanges clandestins et informels. 


Les oeuvres produites pour l’exposition évoquent l’ensemble des stratégies de détournement, d’évitement ou de perturbation des systèmes de contrôle. En effet, les réalités sociales et humaines, les impératifs économiques sont tels que la lourdeur du dispositif « sécuritaire » mis en place par le gouvernement indien ne parvient pas à endiguer les échanges permanents au sein d’une région dont l’Histoire, la culture et la géographie sont communes. 


Les dessins que Shilpa Gupta réalise à partir de feuilles de marijuana, les photographies dans lesquelles elle associe des images de ciels à des pièces détachées, la forme qu’elle sculpte à partir de lambeaux de sari, rappellent autant d’objets qui traversent la frontière illégalement. L’artiste donne une expression résolument poétique à ce monde invisible et mineur, construit au fil des transactions, des déplacements quotidiens et des désirs contraints. 
Comme ces nuages photographiés, comme ces pierres que les rivières de la région emportent avec elles et dont on entend le bruit frappé dans l’exposition, les hommes, les animaux, les plantes et les marchandises n’obéissent à aucune règle. Shilpa Gupta nous rappelle que la vie sous un ciel collectif ne cesse de mettre en crise les contours imposés à la carte du monde. 


Marie Cozette 


Drawing in the Dark est une collaboration inédite entre trois centres d’art européens : l’exposition a été co-produite avec KIOSK à Gand en Belgique et le Bielefelder Kunstverein en Allemagne. 
Drawing in the Dark a été présentée du 11 février au 16 avril 2017 à KIOSK et du 29 avril au 16 juillet 2017 au Bielefelder Kunstverein.

 

 

Shilpa Gupta est née en 1976 à Mumbai en Inde, où elle vit et travaille. Ces dernières années des expositions personnelles de son travail ont été présentées, entre autres, dans le cadre de la 56ème Biennale de Venise (2015, avec Rashid Rana), au Kunstnernes Hus d’Oslo (NO, 2014), à la Galerie im Taxispalais d’Innsbruck (AT, 2013) ainsi qu’à Arnolfini à Bristol (GB, 2012). Ses oeuvres ont été montrées lors d’expositions collectives, parmi lesquelles la Triennale de Katmandou (2017), la 12ème Biennale de la Havane (CU), la Biennale Internationale d’Art Contemporain de Göteborg (SE), le centre d’art SALT à Istanbul (TR), le Queens Museum à New-York (US). Shilpa Gupta est représentée par la galerie Continua (San Gimignano / Beijing / Les Moulins / Habana) et la galerie Dvir (Bruxelles / Tel Aviv).

 

shilpagupta.com - www.galleriacontinua.com - dvirgallery.com